Historique

Le mot de la présidente

L’histoire de cette association est chargée de beaucoup d’émotion.

Il me faut rendre hommage à deux Sélestadiens, Messieurs, René Dottor et Jean Roesch, aujourd’hui disparus, qui ont, il y a quelques 40 années, insufflé à leur fille respective, cette passion du théâtre : Christine Dottor et moi même.

L’histoire des « Félé’stat » commence en avril 2005.

Au début, c’est une phrase lancée en l’air, comme on dit une bêtise,  mais que quelqu’un rattrape au vol, et c’était parti… une bande de copains qui encourage, qui soutient. Ensuite c’est l’engrenage, on a été comme happé dans cette folie. Il a suffit d’une petite annonce pour que d’autres « félés » viennent s’éclater avec nous et s’offrir la meilleure des thérapies : Le Rire, avec pour seul mot d’ordre, contaminer le public. Nous n’y serions pas arrivés sans l’aide précieuse des techniciens ainsi que des services administratifs de la Ville de Sélestat, de Monsieur le Maire, qui nous soutient par sa présence aux représentations.

Je serais ingrate de ne pas remercier les familles respective de chaque membre qui aident soit à l’apprentissage des textes,  à déménager les décors, mise en place de la salle, tenir la buvette et supporter les troupes dans tous les sens du terme.

Depuis 2007, c’est le fidèle Yannick qui assure la mise en scène, conseillé par Martin Adamniec,  comédien professionnel.

Pour finir, je voudrais remercier toute cette équipe de Joyeux drilles, qui sans le savoir, m’a permis de réaliser le rêve de monter sur les planches, et du fond de mon auberge, je pense souvent à mes « fêlés ».

 

Elisabeth Roesch Siffermann

Présidente comblée

Historique « des Félé’stat »

  • Avril 2005 : Fondation de l’association.
  • 5 août 2005 : Inscription au registre des associations auprès du tribunal d’Instance de Sélestat.
  • Septembre 2005 : Première réunion des sept membres fondateurs et neuf curieux. Après avoir travaillé la diction, les déplacements, la gestuelle, les mouvements parasites etc… sur les seize personnes présentes à la première réunion, ne sont restés que douze « Félés » à vouloir persévérer, et nous avons réussi à présenter notre première production.
  • 14 et 15 avril 2007 : Première à Sélestat : Deux pièces en un acte de Sacha Guitry. C’est d’ailleurs sous la baguette de Christine Dottor, que nous avons travaillé la mise en scène.
  • 7 novembre 2008 : La première de notre premier gros spectacle à Châtenois "Kilt ou Double", qui se prolongera sur onze représentations dans toute l’Alsace Centrale et se finira à Colmar, le 16 octobre 2009.
  • 22 octobre 2010 "Noirs desseins et peaux de peinture", notre deuxième grosse production pour 8 représentations. 3 à Sélestat (18, 19 et 20 février 2011), 3 à Châtenois (22 octobre 2010, 17 avril 2011 et 21 octobre 2011), 2 à Benfeld (23 et 24 septembre 2011).
  • 9 novembre 2012: Première à Châtenois de "Ça pourrait aller mieux..." notre quatrième spectacle composé de deux pièces de 45 mn et deux sketchs.10 représentations ont été jouées à Châtenois (9, 10 et 11 novembre 2012), Sélestat (8, 9 et 10 février 2013), Valff (23 et 24 mars 2013) et Benfeld (3 et 4 mai 2013).
  • 25 mai 2013 : Spectacle exceptionnel avec l’association de danse orientale « Havada Dans » au Tanzmatten de Sélestat : "Nasreddine Hodja au pays des étoiles". Ce spectacle sera repris pour le Téléthon à Châtenois (2 et 3  novembre 2013).
  • 24 mai 2014 : Première à Rombach-Le-Franc d’un spectacle écris par les Félé’stat sur la base des recueilles des légendes traditionnelles et populaires d’Alsace, Avec la participation du JABHs, les Jeunes de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Jeune garçon cherche âme sœur ou Simon et les légendes d’Alsace. Deuxième représentation le 25 mai. Le 26 juin la pièce a été jouée exeptionelement à l'Auberge des Alliés de Sélestat. Suivront les 4 et 5 septembre deux représentations au CCA de Sélestat. Le 31 octobre, le 1er et 2 novembre 2015 la tournée se terminera à Châtenois par trois représentations.
  • 23 octobre 2015, première à Châtenois d'une trés grosse production, pièce de Georges Feydau "La Dame de chez Maxim", suivie de deux réprésentations le 24 et 25 octobre. Nous étions au restaurant "La Ville de Strasbourg" à Epfig pour deux représentations les 7 et 8 novembre. On repartira du 5 au 7 janvier 2016 à Sélestat pour trois représentations. Puis à Benfeld les 18 et 19 mars pour deux représentations. La tournée se terminera avec deux représentations à Rombach-Le-Franc les 21 et 22 mai 2016.

 

Voir également :

Nos productions     Revue de presses     Les photos     Les vidéos

×